Au Nil soit qui Mali panse

Forum alter-discursif pro-transcendantal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ecureuil Endormi, sa vie, son oeuvre, sa tribu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 10
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: Re: Ecureuil Endormi, sa vie, son oeuvre, sa tribu.   Dim 20 Mar - 10:53

Comme toutes les quêtes transcendantales, celle-ci ne vaut que pour le chemin emprunté Cool
Pour tout dire, je me suis tellement amusé sur ce MMORPG et avec mes partenaires de jeu que j'en ai fait un roman de...60 pages ( geek ).
Quant à la surpopulation en nuisibles de toutes sortes, elle ne fait aucun doute. Mais d'une part, au-delà des différences de sensibilité, rien ne m'oblige à leur adresser la parole (surtout sur le web !) et d'autre part, ce ne sont pas forcément ceux qui parlent le plus fort qui sont le plus nombreux. Il suffit parfois d'ouvrir les yeux et de fermer les oreilles (ou encore l'inverse, d'ailleurs) pour regarder autour de soi autrement.
Bonne journée Dan Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecureuil.forumgratuit.org
daniyavance
Admin
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Sur mer ou sur terre.

MessageSujet: Re: Ecureuil Endormi, sa vie, son oeuvre, sa tribu.   Dim 20 Mar - 4:30

Merci pour cette passionnante tranche de vie, mais qui ne dit pas si le Graal ( l'armure anti cons ) fut finalement découverte.


On peut supposer que non, à la vue du monde qui nous entoure tout autour, donc la quête des Bonzes continue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecureuil Endormi

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 19/03/2011
Age : 60
Localisation : Poitou-Charentes

MessageSujet: Ecureuil Endormi, sa vie, son oeuvre, sa tribu.   Sam 19 Mar - 20:43

Ah ba si on fait du Rule Player avec nos pseudos, moi je vais me prendre au jeu !

Ci-après la vie de mon avatar préféré sur les MMORPG's qu'il a écumé
.

Ecureuil Endormi est né un soir d’hiver, vers 21h15. Dès qu’il apparût, ce fût pour entendre « tu as vu l’heure ? Brosse toi les dents et va te coucher ». Il eût alors son premier ronchonnement et s’enfuit en décidant de se chercher celui qui saurait partager le pain sec avec lui. Il le trouvât rapidement. Samsam était un grand loup gris qui détectât tout de suite chez l’enfant ce qui l’assurerait de son indéfectible amitié : cet enfant ne sacrifierait jamais une once de liberté au nom de la sécurité. Ils grandirent ensemble, écumèrent tous les continents, parcoururent toutes les mers. Aussi unis que les six doigts de la main, aussi dangereux qu’une armée de Charrs dopés aux amphétamines, leur réputation dépassât toutes les frontières pour arriver au bord du Néant, puis elle fit demi-tour. De longues années plus tard si jamais vous les aviez croisé, vous auriez été étonné(e)s. Ils vivaient à l’écart de la place publique. Sereins, contemplatifs, ténébreux, bucoliques, refusant d’acquitter la rançon de la gloire sous leur brin de laurier ils dormaient comme des loirs. Mais à la suite d’une magouille immobilière, leur brin de laurier manquât d’être assassiné. Ecureuil Endormi consultât son fidèle compagnon puis enfilât ses bottes anti-dérapantes, prit son arc anti-bruit, endossât sa veste anti-frimas, posât sur son nez ses lunettes anti-grêle et son masque anti-pluie et partît à la recherche de son Graal personnel : l’armure anti-cons.

C’est au cours de cette quête qu’il rencontrera les différents personnages que voici :

1) Saihou Ktamal. Né à Gébobola, dans la province du Tamalou. Son père est taxidermiste spécialisé dans la naturalisation des Deutérostomiens des mers du Sud de chez lui tandis que sa mère tient un restaurant, « Le Cloporte Primesautier », spécialisé dans la tarte à la sauterelle fourrée. Il devient Moine par hasard et s’initie à l’art du bonze par erreur, il croyait que c’était pour forger des armures.

2) Gerard Manvussa. Personnalité redoutablement superficielle et aussi sentimentale qu’un fer à repasser (Gérard dit d’ailleurs souvent que « Le romantisme, c’est comme les moules mayonnaise : quand on en abuse, çà fait mal au cœur ») cet Envoûteur commence sa vie professionnelle comme coiffeur, puis mécanicien à l’opéra de Kodash, il trouvera finalement une place de journaliste à « France Poire », comme pigiste adjoint en chef.

3) Male Et Fils. Fils d’un médecin légiste et de la femme du fossoyeur, il naquit dans le fourgon mortuaire qui emmenait le mari de sa mère au cimetière. Il décidât de grandir dans ce cimetière par respect de celui qui aurait pu être son père si sa mère avait été quelqu’un d’autre. Le Prêche de Saihou Ktamal dans le cimetière qui lui servait de domicile, par un matin pluvieux de novembre, le convainquit : Il deviendrait Bonze, lui aussi.

4) Yvon San Prandrune : Pas très discret, pas triste mais Parangon. Toujours à la pointe du premier combat venu, on l’a vu aux avant-postes dans la manifestation contre l’émasculation des toiletteurs pour chiens, il était dans celle contre la prolifération des fourmis au Mozambique du sud-ouest et milite activement pour la restauration du Petit Salé aux Lentilles le premier samedi soir de chaque mois. Toujours prêt à oser dire ce qu’il pense, même quand il ne pense rien, il s’est fait remarquer en sautant du douzième étage d’un immeuble après avoir attrapé deux canaris. Il a été écrit à ce sujet qu’il illustrait très bien le dicton selon lequel « L’héroïsme, c’est la meilleure façon de devenir célèbre quand on n’a pas de talent ». Mais ce sont de mauvaises langues, il croyait simplement que les canaris le sauveraient de l’immeuble dont il venait de s’apercevoir qu’il était en feu. Il s’intéressât aux Bonzes lors d’un atelier « Projet Professionnel » animé par Gérard Manvussa. Littéralement enchanté par cet homme à l’élégance classieuse, il se dit en plus que « Bonze » çà ferait très bien sur sa carte de visite.

5) Endive Malicieuse. Naissance dans l’insouciance et la bonne humeur. Très affecté lors de la disparition de ses deux amis d’enfance (Poireau Buté et Navet Baveux) il devint d’abord un mercenaire écumant toutes les parties conflictuelles du globe avant de se recycler dans l’ordre religieux des Bonzes qui Buzz, où il rencontrât Gérard.

6) Ouktuva Tutaigouré. Né par erreur un lendemain de saoulerie collective, il grandit péniblement et lentement dans le malentendu, au point d’être aujourd’hui malentendant. On le voit parfois tourner en rond en comptant ses esprits de peur de les perdre. C’est encore dans un malentendu que ce malentendant se retrouvât dans une assemblée de Bonze en croyant entrer chez le boulanger. Il y restât cinq ans.

Ecureuil Endormi retrouvât tous ses amis lors de la Journée du Gong, à laquelle il allait régulièrement depuis que Saihou l’avait décidé à devenir Bonze. Ils y jouaient du Gong toute la nuit dans une ambiance de méditation et de sérénitude. Les Gongs étaient choisis parmi les meilleurs et les résonances merveilleuses retentissaient, portées par le vent, par delà les villes avoisinantes. En ce n’est qu’au petit matin que, transis et fourbus mais l’âme légère et le cœur gai, ils s’en allaient dormir dans la joie et le bonheur de cette musique divine qui scellait chaque jour leur amitié.

Moralité : Les bons Gongs font les Bonzes amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecureuil Endormi, sa vie, son oeuvre, sa tribu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecureuil Endormi, sa vie, son oeuvre, sa tribu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ecureuil endormi (urgent)
» ma tribu, une petite nouvelle dans la famille! Aussie dream
» Mangeoire contre les ecureuil
» Ma petite tribu de souris
» [Gerbilles] Ma petite tribu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Nil soit qui Mali panse :: Place des iconoclastes :: Hippo et Croco sont sur un bateau-
Sauter vers: